BIENVENUE sur le site du Sport Nautique de Bergerac

Pratiquer l'Aviron

L'aviron vous tente ?

Vous voyez passer de nombreuses embarcations sur la Dordogne et vous vous dites que ce sport est sans doute réservé à une élite ? Détrompez-vous ! Vous aimeriez essayer, proposer cette activité à vos enfants, mais vous n’osez franchir le pas ? Rien de plus simple : adressez-vous directement au club, situé promenade Pierre Loti, du mardi au samedi. Vous y serez bien reçu et obtiendrez les renseignements nécessaires.

Venez découvrir un sport complet, un esprit collectif et un plan d'eau hors du commun.

... Embarquez avec nous !

Challenge scolaire 2018

Les CM2 rament pour leurs écoles

 

Douze ans déjà que le Sport Nautique de Bergerac organise cette rencontre sportive à l’aviron tant attendue par les petits bergeracois.

Mardi 13 juin, dès 8h30, huit classes de CM2 ont pris la route à pied ou en bus pour rejoindre le club d’aviron. Cette année, la pluie allait quelque peu perturber ce début de matinée.  Certains sont arrivés un peu trempés mais avec le sourire malgré tout, motivés par l’évènement.

Sept écoles, huit classes soit cent quatre-vingts élèves et une quarantaine d’adultes pour encadrer tout ce monde se sont retrouvés dans les travées du club et tous ont croisé les doigts pour que la pluie cesse et autorise à monter en bateau. Car c’est ce que tout le monde attend de monter en bateau en l’occurrence en yolette à quatre avec un barreur. Ils sont venus pendant l’année, apprendre à ramer pendant un cycle de cinq séances et c’est le jour du challenge que l’on voit qui a le mieux appris.

Mais avant cela, ils vont répondre à un questionnaire sur les connaissances qu’ils ont pu acquérir sur l’aviron. Il faudra qu’ils se souviennent du vocabulaire très spécifique : babord, tribord, dame de nage, coulisse, ramer en couple ou en pointe…

Puis ils visionneront des vidéos promotionnelles de l’aviron qui mettent en avant les valeurs et l’esthétique de notre sport. Stany Delayre sera disponible pour répondre à toutes leurs questions : rencontrer un double champion du monde ça impressionne et ça suscite la curiosité.

Ensuite, ils rejoindront la salle de musculation où ils se testeront sur un 250m à l’ergomètre. On saura qui sont les trois meilleurs garçons et filles qui représenteront leur école pour l’épreuve ergométrique en relai de l’après-midi. Ils se démèneront pour faire le maximum, ramer grand et pousser fort sur ses jambes, c’est ici l’essentiel.

Enfin, un ultime entraînement en yolette sur la Dordogne permettra aux équipages de travailler un dernière fois le ramer ensemble, la compétence qu’il faudra rechercher à tout prix pour faire glisser son bateau le plus vite possible.

L’après-midi, les choses sérieuses commencent avec les courses en yolette : quatre bateaux alignés et un départ donné comme dans une vraie course. Objectif : faire le meilleur temps et aussi bien sûr gagner sa course car passer la ligne d’arrivée premier sous les applaudissements et encouragés par les copains qui crient le nom de son école, ça procure de drôles d’émotions quand même. Le soleil est revenu, il réchauffe tout le monde et l’ambiance sur les marches du club qui servent de tribunes, monte d’un cran.

Pour clore la journée, tout le monde se retrouve dans la salle de musculation pour l’ultime épreuve, un relai à l’ergomètre avec les trois filles et trois garçons sélectionnés pour leur école. Huit classes, huit ergomètres connectés à l’ordinateur et un grand écran avec les petits bateaux qui avancent plus ou moins vite. Le relai se court sur 1500m ce qui laisse le temps de prendre sa dose d’émotions fortes et d’en prendre plein les oreilles. Si tous les élèves ne participent pas à cette épreuve, ils sont tous derrière leurs camarades et poussent très forts de la voix pour les encourager. L’ambiance est à ce moment à son comble pour le plus grand plaisir de tous.

Cette année, c’est l’école Fénelon qui remporte le challenge scolaire. Un grand bravo à tous, aux élèves et aux enseignants des écoles René Desmaison, André Malraux, Jean Moulin, Le Taillis, Saint Jacques et Romain Rolland. Un grand merci aussi aux bénévoles qui ont œuvrés comme toujours pour que tout se déroule bien.

Et rendez-vous l’année prochaine pour de nouvelles aventures sur la Dordogne et au SNB. 

 

 

Du Bronze à Libourne !

Championnats de France Séniors

C’est sous une météo clémente que se sont déroulés, les 9 et 10 juin, les championnats de France séniors bateaux longs, à Libourne (33). Encore une occasion pour le Sport Nautique de Bergerac de rapporter une médaille. Ce sont 26 rameurs et rameuses qui ont défendus les couleurs bergeracoises ce week-end.

Le double séniors hommes poids léger (70 kilos de moyenne pour l’équipage) composé de Nicolas Delage et Théo Rousseaux prend la 6ème place de la finale C, prenant ainsi la 18ème place du classement général.

Le jeune équipage du double séniores femmes poids léger (57 kilos de moyenne), avec à son bord Roxane Chauvin et Emma Guillebot, prend la 5ème place de la finale C et se classe ainsi 17ème.

Steven Alavoine, Fabien Accary, Léo Baptiste et Louis-Pierre de Vaugelas, barrés par Karim Medraoui, prennent la 5ème place de la finale B, se classant ainsi 11ème en quatre barré.

Le 8 séniores femmes, composé de Léa Vigeaudon, Camille Métifet, Françoise de Vaugelas, Marie Busquets, Lisa Rousseaux, Mélanie Saubion, Emma Saubadu, Nathalie Villechenaud et barré par Roxane Chauvin prend la 3ème place de la finale B, et se classe donc 9ème, un bon résultat pour ce retour car la dernière participation d’un 8 féminin remonte à 2012.

Le 8 séniors hommes, quant à lui, a pris le départ de la finale A. Après une course relevée, Hadrien Godé, Téo Rayet, Nicolas Stender, Quentin Stender, Guillaume Ampe, Quentin Lauriou, Mathieu Duvignacq et Valentin Geneste, barrés par Louis Crespy conservent leur troisième place en finissant à quelques mètres des grenoblois second et remportent ainsi la médaille de bronze !

Ce week-end avaient également lieu les régates de sélection pour les juniors : engagés en double ou en quatre sans barreur, les rameurs tentent de se qualifier pour la Coupe de la Jeunesse qui se tiendra fin juillet à Cork, Irlande.

Ce sont 3 rameurs bergeracois qui ont participés à cette compétition : Antoine Perdigal, Adrien Auber et Baptiste Debest, associés à Julien Zonderland (CSN Brive) se sont alignés en 4- et prennent la deuxième place. Ils devraient (sous réserve de validation de la DTN) poursuivre la saison sous les couleurs de l’équipe de France.

Stage Equipe de France

Cinq bergeracois en stage avec l'équipe de France U23 !

Début de stage au Centre sportif de Bellecin (Jura) avec l'équipe de France U23 pour nos cinq bergeracois.
Parcours sur 2000m demain contre les autres équipages A et U23 français. 
Louis CrespyNicolas Stender et Téo Rayet en M8+
Hadrien Godé en M4x
Mathieu Duvignacq en LM4x

Des Universitaires en Or !

Championnats de France UNSS et FFSU

Ce week-end du 19-20 Mai a encore été une occasion pour les rameurs du SNB de briller, à l’occasion des Championnats de France UNSS et Universitaires à Macon. Cette compétition sur 1000m, à mi chemin entre le 2000m et le sprint, rappelle les grandes régates organisées entres les universités américaines. C’est ainsi que, répartis dans leur différentes universités, lycées ou écoles, les bergeracois ramènent 3 médailles d’or !

 

 

Sur le Championnat UNSS :

 

Le Lycée Maine de Biran, encadré par Nathalie Villechenaud et Paul-Henri Cardot avait engagés 3 Quatre de Couple masculin lors de ce championnat :

 

Un premier quatre de couple avec Antoine PERDIGAL, Thibault CAILLET, Léo BAPTISTE et Quentin GAILLARD se qualifient pour la Finale A où ils ne parviendront pas à accrocher le podium pour 4 secondes mais termineront tout de même à la quatrième place du championnat.

 

Le second quatre de couple avec Tobias BILBERT, David DULAC, Guillaume FELTRIN et Karim MEDRAOUI se qualifient pour la demi-finale mais manque leur place pour la grande finale d’une petite seconde.

 

En fin le troisième quatre couple composé de Baptiste DEBEST, Alexandre PRINCE, Louis BAPTISTE et Augustin CAILLET jouera lui aussi sa place en demi finale mais devra lui aussi se contenter de la petite Finale.

 

On assistera en Finale B à une belle course et un beau final des deux embarcations bergeracoises, qui terminent respectivement à la 2éme et 3eme place à 1 seconde d’écart et derrière le quatre du Lycée Verdunois.

 

 

Sur le Championnat Universitaire FFSU :

 

Soucieux de défendre leurs podiums de l’année dernière le double de l’INSA Toulouse Valentin GENESTE/Mathieu DUVIGNACQ s’impose grâce une stratégie très agressive. En effet, les deux rameurs n’ont pas eu peur de tenter le tout pour le tout et réalisent un parcours plein, devant les équipages de Nantes et Lyon ; ce dernier contre qui ils avaient eu du fil à retordre lors des courses précédentes.

 

Le huit masculin médaillé d’or n’est autre que celui de l’Université de Lyon, avec Nicolas STENDER. Ce dernier était placé en moteur au 4 du bateau lyonnais qui a fait forte impression lors de ce championnat et qui garde le titre de champion de France Universitaires acquis l’année dernière.

 

Le huit mixte de l’Université de Lorraine, composé entre autres par Quentin STENDER, qui comme son cadet était positionné au 4 du huit qui s’impose avec une avance confortable (plus de 8 secondes) sur ses concurrents.

 

Le quatre de couple Université Paul Sabatier de Toulouse avec Emma SAUBADU, Mélanie SAUBION ainsi que deux autres rameuses de Bayonne se qualifient pour la grande finale. Malheureusement, lors de celle ci, elles n’arrivent pas à accrocher la tête de course et terminent à la 5ème position.

 

 


Images en vrac Saison 2015-2016